Découvrir

la Loue, le paradis halieutique !

Connue de tous les pêcheurs, la Loue, rivière de 1ère catégorie, continue de fasciner. Ses eaux claires, qui abritent l’une des dernières souches sauvages du vieux continent (la truite Fario Zébrée), ont contribué à en faire une rivière mythique.

La vallée de la Loue est le secteur idéal pour pratiquer sa passion dans les meilleures conditions. L’accès aux rives est pratique et facile. C’est le lieu rêvé pour pratiquer la pêche à la mouche sèche, aussi bien qu’à la nymphe, technique qui reste reine pour beaucoup dans un décor grandiose.

Que vous soyez pêcheur débutant, pratiquant ou expert, seul ou en famille, vous trouverez sur l’ensemble des parcours de quoi vous satisfaire pour passer d’agréables moments et trouver le bonheur au bout de votre ligne !

La haute Loue

Le secteur de Mouthier Haute-Pierre est relativement difficile d’accès, mais offre l’avantage d’y abriter des poissons actifs, surtout en période d’étiage. Ce secteur, très bien peuplé en truites et ombres, offre une succession de “seuils” et de “mouilles” où les tuffs offrent de multiples caches.

À Lods, de jolies gravières commencent à apparaître. Le parcours est facile d’accès et les sentiers longeant la rivière permettent une progression en toute quiétude.

Le parcours de Vuillafans offre deux zones bien distinctes : en amont de hautes berges boisées où se succèdent rapides et grands trous, et au niveau du barrage après le pont à arches vous pêcherez, au milieu des renoncules d’eau, de très gros ombres et des truites qui gobent sous les branchages tombant des berges.

À partir de Montgesoye, la rivière s’élargit et les zones de calme gagnent du terrain. La Loue, qui serpente une grande plaine agricole, est accessible très facilement par des sentiers.

Ornans, capitale de la pêche à la mouche, est surnommé “petite Venise comtoise” pour ses maisons à pilotis les pieds dans la rivière. Ce parcours, alternant zone calme et courants, permet la pratique de la pêche à la mouche sèche et à la nymphe.

La moyenne Loue

Le parcours de Cléron offre deux zones bien distinctes. En aval, vous pêcherez sur une roche surplombant la rivière, idéal pour pratiquer la nymphe à vue. En amont, vous entrez dans une partie boisée où la rivière rétrécit et les zones de courants gagnent du terrain, un bel endroit pour le coup du soir.

Le secteur de Chenecey-Buillon est un parcours varié avec une zone relativement calme en aval, puis une succession de courant en amont avant d’atteindre le barrage de limite. Un parcours intéressant pour pêcher en nymphe à vue par beau temps et en sèche par temps couvert.

© JF Lami

C’est parti… Enfilez vos cuissardes, attrapez vos cannes et venez “taquiner” le poisson sur la Destination Loue Lison ! Ce n’est pas un leurre, votre séjour pêche sera inoubliable !