Les trésors de la destination


Les ponts de mai, c'est également l'occasion de découvrir ou de redécouvrir les ponts de notre belle Destination !

Si vous traversez le Pont du Diable de Crouzet-Migette, prenez garde, le diable s'y cache peut-être de nouveau ! Érigé en 1875, on raconte que pour consolider le pont qui s'écroulait toutes les nuits, l'entrepreneur Babet vendit son âme au diable ainsi que celle du 1er passant. Manque de chance, il s'agit du curé qui chassa le  diable avec son ciboire ! Une série a récemment été tournée près de ce pont, il s'agit du "Chalet", diffusée sur France 2 en 6 épisodes. 

Le viaduc de la Brême, qui était autrefois traversé par la voie ferrée du Tacot, est un véritable trésor de la Destination ! Cette ligne de train provenait  de Besançon  et passait par Épeugney, Amathay-Vésigneux, Fertans, Levier et Pontarlier. Géant de pierre aux arches démesurées, dorénavant accessible grâce à la voie verte destinée aux poussettes, aux rollers ou aux vélos ! Les promeneurs sont également les bienvenus pour que chacun puisse profiter de ce chemin ombragé (environ 6 km jusqu'à l'Hôpital du Grosbois).

Le Pont de Rennes-sur-Loue, est une véritable curiosité locale, témoin de l'âge d'or du sel ! Il a servi de point de péage de la gabelle.  Qu'est-ce-que la gabelle ? Ce mot évoque sûrement de lointains souvenirs de l'école primaire ou encore du collège… La gabelle est une taxe royale sur le sel qui a existé en France au Moyen-Âge et à l'époque moderne. Les gabelous se chargeaient de la récolte du sel. Pour découvrir ou redécouvrir l'histoire du sel, rendez-vous à la Saline royale d'Arc-et-Senans et à la Grande Saline de Salins-les-Bains !  

La Loue est la colonne vertébrale de Chay. Comme elle sépare la commune en deux, les habitants possèdent un pont depuis le Moyen-Âge. Construit en bois, il est détruit par les eaux en 1532. Le pont est reconstruit en pierres grâce à une aide de l'État et un emprunt contracté par la commune. Son édification est terminée en 1852.

Terminons notre route des ponts par celui de Cléron ! Situé en face du Château, et propice aux selfies et aux photos souvenirs, il reste un incontournable du coin. La route du sel en provenance de Salins traversait ce pont. Le très célèbre Nicolas de Granvelle en percevait le péage. Au XVIème s, le pont est en ruines. Reconstruit par cette même famille illustre, il est malheureusement emporté par les eaux et de nouveau rebâtit.